The monsoon begins… and interrupts our trip /F/E/

[go_uk]

flagFR-h12 La mousson commence… et interrompt notre voyage

On se plaignait la semaine dernière de la chaleur excessive, eh bien maintenant c’est la pluie excessive qui rend notre voyage à vélo compliqué. Les prévisions météo annonçaient depuis déjà plus d’une semaine des journées pluvieuses mais il n’en était rien. Puis, presque du jour au lendemain, la période des moussons a commencé, et avec elle des torrents d’eau venant du ciel de manière ininterrompue. Depuis notre arrivée à Thakhek, il a plu des journées entières, de 6h à tard dans la soirée.

dsc_1397.jpg

Après quelques jours de pause dans la ville, nous voulions continuer notre trip vers le sud. Nous avons donc réglé le réveil tous les jours à 6h en espérant que les moussons se régularisent, car pendant cette saison il ne douche normalement que quelques heures dans la soirée. Mais à chaque fois, le “doux” son de la pluie battante sur la tôle nous a découragés. dsc_1402.jpgNous avons jour après jour reporté notre départ au lendemain, en se disant que les nuages devraient bien se vider à un moment ou à un autre ! Au bout de 5 jours, ne voyant aucun changement, nous décidons de prendre un bus vers Pakse, 300 km plus au sud, où il semblerait y avoir un temps plus propice à la ballade en vélo. dsc_1404.jpgCar si rouler quelques heures sous une pluie fine ne nous arrête pas, une douche continuelle des heures durant nous donne franchement moins envie, surtout que la température a chuté de près de 10°C. Un peu dépités car nous nous étions réjouis de pédaler sur ce trajet.

Nous sommes donc arrivés hier soir à Pakse, une grosse ville sans charme. En discutant avec un Allemand présent dans la ville depuis 10 jours, nous apprenons que ce le temps n’est pas mieux ici. Et en effet, il est maintenant 16h et il n’a fait que de pleuvoir toute la journée… Nous finissons par en regretter le lourd soleil, et gardons malgré tout un peu d’espoir pour demain…

dsc_1409.jpg

[uk_flag] The monsoon begins… and interrupts our trip

We complained last week about excessive heat, well now it’s excessive rain that makes our bike trip complicated. The weather forecast foresaw for already more than one week rainy days but this hadn’t happen. Then, almost from one day to the next, the monsoon season begun, and with it, uninterrupted torrents of water from the sky. Since our arrival in Thakhek, it has rained whole days, from 6 am to late evening.

dsc_1397.jpg

After a few days break in the city, we wanted to continue our trip to the south. So we set the alarm clock every day at 6 am hoping that the monsoons calms down because, usually during this season, there are showers only a few hours in the evening. But each time, the “sweet” sound of the pouring rain on the metal sheet discouraged us. dsc_1402.jpgDay after day, we postponed our departure to the next day, saying that the clouds should become empty sooner or later! After 5 days, seeing no change, we decided to take a bus to Pakse, 300 km further to the south, where there seems to be a weather more suitable to bike ride. dsc_1404.jpgRiding a few hours under a light rain doesn’t stop us, but a continual shower for hours gives us frankly less desire, especially as the temperature has dropped of about 10°C. We left a little frustrated because we were delighted to pedal on this trip.

We arrived last night in Pakse, a charmless big city. By talking with a German who ‘s been present in the city for already 10 days, we learn that the weather is not better here. And indeed, it is now 4 pm and it has again rained all the day… We end up regretting the sun, and still keep some hope for tomorrow…

dsc_1409.jpg