The ugly /E/F/

[go_fr]

Welcome to the last part of: The good, the bad and the ugly.

As we leave India I will try to draw my conclusion of two months in India.

As before this post uses foul language and has a lot of disturbing pictures.
You have been warned.

Here you find an article from a blog with a lot of pictures, and some more. BE AWARE the pictures are not easy to look at. You have been warned. If you’ve finished with the pictures do come back and read on.

Why didn’t we take those pictures by ourselves?
If we wanted to we could have done it, but we decided against it. It’s not fun doing and it will be no fun watching.

theugly

The ugly

The lack of any cleanliness. Oh boy, where to begin with.

Standards of sanitation

Everywhere we went was a campaign from the government which is called: Clean India, subtitle: Cleanliness in small steps.

There is a lack of toilets, bathrooms in every city. Sometimes there are some toilets. Which cost actually nothing. But I tell you that people don’t mind and piss next to the toilet building because they don’t care or so used to squat on the streets that they don’t see any use for a toilet at all.

Which brings us to the next point…

The shit on the streets

Sounds harsh but how could we better tell what’s directly in front of us everywhere. There is a lot of feces on the street from humans, cows, cats, dogs and monkeys. It’s like playing Minesweeper with 10×10 square with 99 mines. Usually when you start a game like that you just make one-click and win. So it’s not hard to find or to dodge but sometimes you click one the wrong field and you go KABOOM.

Open sewers are everywhere they run in the open as a small canal but mostly beneath the pedestrian walk. The fun is that most of the walkways, if there any at all, will be opened up or crumbled and leave a big hole to fall directly to your next hospital visit. But don’t worry you will see the holes because you already scan the ground when walking. Except for the night when there is no light.

Inevitable with so much feces on the street you will have an olfactory overkill. The constant smell everywhere just kills you and your appetite if you hadn’t lost it already.

At the end you feel like in an old 2D platformer. Dodge the mines, jump over the gaps and fight the rats. It’s like if Super Mario would be real at least it has a lot to do with plumbing.

Standards of hygiene

Whether you eat on the street or in a restaurant it almost doesn’t matter. The lack of hygiene surrounds you like a Blob. Normally you get water served for free in every restaurant which is nice, but 1. You don’t know where the water is from! 2. It’s delivered in a can which under normal circumstances would be clean, but you’re in India. 3. Your glass, which when you take a closer look will tell you what the people before you have eaten.

Same with your plate and the cutlery you never know where it had been. Sometimes they didn’t bother to clean it at all. Which is nice so that you can combine the taste of your meal and that of the user before.

When they clean they use a big bowl with contaminated water which is normally cold and use it all day no matter how much customers they have. This I really enjoy where else you can play for under one euro a game of chance that is almost so “deadly” like Russian Roulette.

We talked on our journey with four medical doctors who are working in a government hospital. As I asked what is the most sickness they encounter they told me, surprise surprise…. Food poisoning and diarrhea which end deadly when not treated. And people are dying of that shit because can not afford a hospital… Sickening.

A fellow traveler told me that some ethnologist say that before the British arrived everything was different. In India water is some kind of holy. Before they had like today the open sewers, canal system. But it was all clean and nobody trashed it or was squatting in it. The palace of the Maharajah was the last place which got the water. Before it arrived in the palace it flowed through the whole city. So you can imagine what will happen to someone who is contaminating the water, off his head go.

Sickening poverty

It has been difficult for me and I am working in that industry. The constant begging from women with babies or children. At some point your heart will tell you to buy them something. So you take those people to get something to eat. You invite them because they are human beings and you see their misfortune. You buy them some food and fruit from stall on the street. Do you know what they are doing? They’re waving their finger from left to right and want money. If you already paid the meal they give it back for a quarter of the sum. They don’t even have the courtesy to wait for that till you’re gone.

If you browsed through the pictures you saw some stuff. People life inside a waste hill. Children playing with things you wouldn’t consider safe to look at. It’s a pity to see and experience that. We wouldn’t let live animals in such circumstances. They eat things I can’t describe and they are sick from their hairs to the toes. A lot of people have deformations and rashes all over their body.

Then some Indian smart-ass is telling you: India is improving my friend!

Shut up and go bullshitting someone else. India is improving for some! But in my opinion there a lot of losers in that game.

Why is it so “ugly”? Tell you what. Because of lack in human decency.
Where I came from, we call that neoliberalism. The idea of no rules at all which is normally called anarchy. But with a catch, rules only applies to you if you can’t buy yourself out of it. With no rules comes no security in all matters, for example: a police force, but with enough money you can buy your private security or education, why should we pay for that lousy government run schools money when my son goes on that posh facility. As for the rest, yeah fuck them let them fight for the little there is to have. This sickness was first sighted/invented in Nazi Germany but the outbreak was much later in the 1990 to 2000 if you unsure if your country has this sickness look for the following bullshit: No public funding for social organizations, mistrust in governmental work, small state, almost none or small social security, no health-care benefit, and so on you get the gist. Congratulations and happy future.

So now we come back to India. Toilets only built by private organizations or people. Education in school costs money, with no education there is no knowing about cleanliness and why would it be important. No education brings no money. At the end it reminds of an episode of the Simpson in which the Springfield Elementary School needs some funding and goes to Mr Burns. They stage an act for him in which the children play roles like a doctor or ambulance driver which because of their lack of education are too dumb to save Mr Burns’ live. At the end Mr. Burns gets the message but tells Smithers anyway to let the dogs out. India is governed like this since the last president, who is called Modi. He reformed that country in that neoliberalism paradise. If you’ve seen Dogma, a movie by Kevin Smith, you may recall some cow or the golden calf, which sounds almost like Modi. This cow came first up in my mind when I was thinking about the bullshit which is happening in India. I think there may be a connection between those two?

Mooby

So I speak you free India of all you have done to me. They recreated the jungle and all of you just embraced your new surroundings. Thanks for the nice time Indian people and if you come to Europe, I will be as helpful as you have been, for a price.

[fr_flag] Le Truand

Bienvenue dans la dernière partie de : Le Bon, La Brute et Le Truand.

Alors que nous quittons l’Inde, je vais essayer de tirer ma conclusion de deux mois en Inde.

Comme précédemment ce post utilise un langage grossier et contient beaucoup d’images inquiétantes. Vous avez été avertis.

Ici vous trouvez un article d’un blog avec beaucoup de photos, et ici quelques-unes en plus. SOYEZ AVERTIS que les photos ne sont pas faciles à regarder. Vous avez été avertis. Lorsque vous aurez fini avec les images, revenez ici lire la suite.

Pourquoi ne pas avoir pris ces photos nous-mêmes ?
Si nous voulions nous aurions pu le faire, mais nous avons décidé de ne pas le faire. Ce n’est pas amusant et ça ne sera pas agréable à regarder.

le moche

Le Truand

L’absence de toute propreté. Oh boy, par où commencer.

Normes sanitaires

Partout où nous sommes allés, il y avait une campagne du gouvernement appelée : Nettoyez l’Inde, avec en sous-titre : La propreté par petites étapes.

Il y a un manque de toilettes dans chaque ville. Parfois, il y a des toilettes. Ce qui ne coûte rien en fait. Mais je vous dis que les gens s’en foutent et pissent à côté du bâtiment des toilettes parce qu’ils ne s’en soucient pas ou qu’ils sont tellement habitués à squatter dans les rues qu’ils ne voient pas du tout l’utilité d’avoir des toilettes.

Ce qui nous amène au point suivant…

La merde dans les rues

Ça semble dur, mais comment pourrions-nous mieux dire ce qui est juste en face de nous partout. Dans la rue, il y a beaucoup de matières fécales d’hommes, de vaches, de chats, de chiens et de singes. C’est comme jouer au Démineur sur un terrain de 10×10 carrés avec 99 mines. Habituellement, lorsque vous démarrez un jeu comme celui-là, vous faites un seul clic et vous gagnez. Il n’est donc pas difficile de trouver ou d’esquiver, mais parfois vous cliquez sur une mauvaise case et BOOM !

Des égouts à ciel ouvert sont partout, ils sont à l’air libre comme un petit canal, mais la plupart du temps sous la promenade piétonne. Le plaisir c’est que la plupart des allées se seront ouvertes ou ébréchées et laisseront un grand trou pour tomber directement sur votre prochaine visite à l’hôpital. Mais ne vous inquiétez pas, vous verrez les trous parce que vous inspectez déjà le sol lors de la marche. Sauf  la nuit quand il n’y a pas de lumière.

Il est inévitable qu’avec tant de matières fécales dans la rue, vous aurez une overdose olfactive. L’odeur constante partout vous tue vous et votre appétit si vous ne l’aviez déjà pas perdu .

À la fin vous vous sentez comme dans un vieux jeu de plateforme 2D. Esquiver les mines, sauter par-dessus les trous et tuer les rats. C’est comme si Super Mario était réel, au moins ça a beaucoup à voir avec la plomberie.

Normes d’hygiène

Que vous mangez dans la rue ou dans un restaurant, ça n’a presque pas d’importance. Le manque d’hygiène vous encercle comme le Blob (si vous avez vu le film). Normalement, on vous sert de l’eau gratuitement dans tous les restaurants ce qui est agréable, mais 1. Vous ne savez pas d’où l’eau provient ! 2. Elle est servie dans un pichet qui, dans des circonstances normales serait propre, mais vous êtes en Inde. 3. Votre verre, quand vous regardez de plus près vous pouvez dire ce que les gens précédents ont mangé.

De même avec votre assiette et les couverts vous ne savez jamais où ils ont été. Parfois, ils ne prennent même pas la peine de les nettoyer. Ce qui est agréable de sorte que vous pouvez combiner le goût de votre repas et celui de l’utilisateur précédent.

Quand ils les nettoient, ils utilisent un grand bol avec de l’eau contaminée qui est normalement froide, et l’utilisent toute la journée, peu importe combien ils ont de clients. Ce que j’apprécie vraiment c’est que vous pouvez jouer pour moins d’un euro à un jeu de hasard qui est presque aussi “mortel” que la roulette russe.

Nous avons parlé de notre voyage avec quatre médecins qui travaillent dans un hôpital public. Lorsque j’ai demandé quelle est la maladie la plus grave qu’ils ont rencontrée, ils m’ont répondu, surprise surprise… L’intoxication alimentaire et la diarrhée qui finissent par être mortelles lorsqu’elles ne sont pas traitées. Et les gens meurent de cette merde parce qu’ils ne peuvent se permettre un hôpital… Écœurant.

Un compagnon de voyage m’a dit que certains ethnologues disent qu’avant l’arrivée des Britanniques tout était différent. En Inde, l’eau est en quelque sorte sacrée. Avant d’avoir comme aujourd’hui les égouts à ciel ouvert, ils avaient un système de canaux. Mais il était propre et personne ne le saccageait ou ne s’accroupissait au-dessus. Le palais du Maharajah était le dernier endroit où arrivait l’eau. Avant son arrivée dans le palais, elle coulait  à travers toute la ville. Alors vous pouvez imaginer ce qui va arriver à quelqu’un qui contamine l’eau, c’est la décapitation.

Pauvreté écœurante

Cela a été difficile pour moi et pourtant je travaille dans ce domaine. La mendicité constante des femmes avec des bébés ou des enfants. À un certain point votre cœur vous dira de leur acheter quelque chose. Vous emmenez donc ces gens pour leur fournir quelque chose à manger. Vous les invitez parce que ce sont des êtres humains et que vous voyez leur malheur. Vous leur achetez de la nourriture et des fruits des échoppes dans la rue. Savez-vous ce qu’ils font ? Ils refusent en agitant leur doigt de gauche à droite, et veulent de l’argent. Si vous avez déjà payé le repas, ils le rendent pour un quart de la somme. Ils n’ont même pas la courtoisie d’attendre que vous soyez parti.

Si vous avez parcouru les photos, vous avez vu des choses. La vie des gens à l’intérieur d’une colline de déchets. Des enfants jouant avec des choses que vous ne considéreriez même pas sans danger de regarder. Il est dommage de voir et de vivre ça. Nous ne laisserions pas des animaux vivants dans de telles circonstances. Ils mangent des choses que je ne peux pas décrire et ils sont malades des cheveux jusqu’aux orteils. Beaucoup de gens ont des déformations et des éruptions cutanées sur tout le corps.

Ensuite, certains petits malins indiens vous disent : l’Inde s’améliore mon ami !

Tais-toi et va tromper quelqu’un d’autre. L’Inde s’améliore pour certains ! Mais à mon avis il y a beaucoup de perdants à ce jeu.

Pourquoi est-ce si “laid” ? Je vais vous le dire. C’est en raison du manque de décence humaine. Là d’où je viens, nous appelons cela le néolibéralisme. L’idée de n’avoir aucune règle du tout, ce qui est normalement appelé l’anarchie. Mais avec ceci ; les règles ne vous concernent que si vous ne pouvez pas vous en acheter pour vous en sortir. En l’absence de règles il n’y a pas de sécurité dans tous les domaines; par exemple : un policier, mais avec assez d’argent, vous pouvez acheter votre sécurité ou l’enseignement privé, pourquoi devrions-nous payer pour que ce gouvernement pouilleux proposent des écoles alors que mon fils va dans cet établissement chic. Pour le reste, oui niquez-les, laissez-les se battre pour le peu qu’il y a à avoir. Cette maladie a d’abord été aperçue / inventée en Allemagne nazie, mais l’épidémie est arrivée beaucoup plus tard entre 1990 et 2000 ; si vous savez pas si votre pays a cette maladie, regardez les saloperies suivantes : aucun financement public d’organisations sociales, de la méfiance dans le travail gouvernemental, petit état, presque aucune ou une très petite sécurité sociale, aucune prestation de soins de santé, et ainsi de suite, vous obtenez l’essentiel. Félicitations et heureux avenir.

Alors maintenant, revenons à l’Inde. Les toilettes sont seulement construites par des organisations ou par des personnes privées. L’éducation à l’école coûte de l’ argent, sans éducation il n’y a pas de savoir sur la propreté et pourquoi cela serait-il important. Pas d’éducation n’apporte pas d’argent. À la fin, cela me rappelle un épisode des Simpson dans lequel l’école élémentaire de Springfield a besoin d’ un financement et va demander à M. Burns. Ils mettent en scène un acte pour lui dans lequel les enfants jouent un rôle comme un médecin ou un conducteur d’ambulance, qui, en raison de leur manque d’éducation sont trop stupides pour sauver la vie de M. Burns. À la fin M. Burns reçoit le message, mais dit à Smithers de laisser de toute façon sortir les chiens. L’Inde est gouvernée comme ça depuis le dernier président, qui s’appelait Modi. Il a réformé ce pays en un paradis de néolibéralisme. Si vous avez vu Dogme, un film de Kevin Smith, vous vous souvenez peut-être d’une certaine vache ou le veau d’or, qui ressemble presque à Modi. Cette vache est venue en premier dans mon esprit quand je pensais à ces conneries qui se passent en Inde. Je pense qu’il peut y avoir un lien entre les deux ?

Mooby

Alors je te pardonne Inde pour tout ce que tu m’as fait. Ils ont recréé la jungle et vous tous avez simplement embrassé votre nouvel environnement. Merci pour ces beaux moments les Indiens, et si vous venez en Europe, je serai aussi utile que vous l’avez été, pour un coût.