Fenghuang or Pingyao /E/F/

dsc_0536.jpg

[go_fr]

flagUK-h12 China, a country with a colorful and long history. From the warring States period to Communists go wild. There is so much in between. But what the most people want to see is the archetype China such as we know from movies or pictures or books. Those fancy houses with wooden dragons along every corner and wonderful green roof tiles. In between some Kung Fu fighters jumping from rooftop to rooftop.

Biggest problem for you as tourist is to decide which place to visit in the narrow time the most have here. So this time how to get your fix of old towns in China. There are a lot places you could go but you won’t see them all and some of them are not worth your time. It has been becoming more and more difficult to find the old China. After the 70s’ cultural revolution where everybody was running wild to destroy everything what was old or the 90s to 2000s where everything was leveled to make more room for the hungry Chinese consumer market. There is not much left.

You could think that but in reality there are abundant cities left with an old city core…. So what’s the point of this article?

The point is almost everything is a newish recreation of the old China just build to suit your taste! In the recent years the Chinese government decided that their ancestry is worth a lot more then they thought it will. Chinese and western tourist are hungry for the old China and are happy to pay the price. And now it just depends what you want: Do you enjoy a recreation or do you like authentic cities?

To get your bearings right I try to present you two almost authentic cities and their pro and cons.

dsc_0821.jpg

Fenghuang

Founded in 1704, under the name Zhen’gan (鎮筸) and then renamed around 1900 into Fenghuang (凤凰) which means Phoenix in Chinese. The city is filled with ethnic minorities and as well Han Chinese. Fifty percent of the inhabitants belong to the Mao or Tuijia people. Since a long time the Mao are inhabitants of the Empire but they left their mark with their colorful clothing and silverware.

The city itself consists of a new city and an old town that is situated in a valley between forested hills where the Tou Jiang river runs through.

One of the central bridges.

One of the central bridges.

The new city is nothing to write home about but can be charming if you want to experience a normal Chinese life. Most of the old town is off limits for vehicles but the Chinese don’t take it too seriously. It has charming buzzing streets that are culminate into small alleys in which the sunlight is rarely seen. There you will find everything from live animals to karaoke bars.

Houses in Fenghuang.

Houses in Fenghuang.

All houses have a distinct old style with colorful wooden intersections. The plaster you walk on is so old that it is slippery, it is like ice skating. Guesthouses are abundant here and you will find one for every budget. As you wander to the river side you’re greeted by small wooden boats almost like in Venice with a gondoliers. They pass under the magnificent bridges which are more houses than bridges and will stun you with their picturesque carving and paintings. As you take a look to your right you see a tall pagoda throning on a forest hill. When the dark approaches the magic begins. Everything will be illuminated, every bridge and every house.

Boats at the riverside.

Boats at the riverside.

Whatever you are searching for you can find it here. You want to party with Chinese students go to the north river side. If you’re on a romantic holiday just get lost in the narrow streets and when you’re here with kids then you can find plazas where the Chinese are dancing while the children are running around and playing. Just be ready to participate they will invite you!

The whole city also offers a tourist ticket that includes old courtyard mansions and a multitude of museums. They will keep you busy for two to three days.

If you’re done with Fenghuang you can always hike to the pagoda overseeing the town. This is a nice walk in a forest up hill. Where you will meet the grumpy keeper who lives inside the pagoda. His only job is ripping you off ten yuan per person and turn on the light show at night.

View from the old city wall.

View from the old city wall.

Or take a bus, ride or bicycle to the southern part of the great Wall. The long and struggling history between the Mao and the Chinese Empire is visible at this stretch of the wall which was built as an defence against the Mao people.
The wall is already included in your tourist ticket. Just bring some motivation for some steps and be ready for Chinese motivation signs.

 

Pingyao in the morning.

Pingyao in the morning.

Pingyao

Maybe the last real old city in China. It was the financial capital in the times of the Ming dynasty. It’s surrounded by old city walls with towers in between. Outside you find the new city of Pingyao which is just alright to save some bucks. Inside you can loose yourself on a gridlocked city. Just remember where the main roads are because inside the narrow path you will get lost easily.

Classic courtyard house.

Classic courtyard house.

What also doesn’t help is that the whole city is lookalike grayish and that bring your sense of direction in constant trouble. The city only consists of courtyard homes and official buildings. Along the main roads are shops situated as all those centuries before. In between you can find old government buildings or towers that will help your sense of direction along. A quarter of the city is filled with museums they are thematically located in their old respective buildings. The other third quarters are housing districts where people live since the Ming times, this is quite charming and distinguish it from other tourist places, which are just filled with shops. The inner core is also a no vehicle zone like in Fenghuang but the locals will drive with their electro bikes no matter. The museums are nicely done and have almost every sign translated in English, sometimes even French and Russian.

Coat of arms and weapon display.

Coat of arms and weapon display.

There are plenty of different kinds of museums: old banks, courtyard homes,  a weapons museum, old city walls, Taoist Temple complex and as well a Confucian temple complex to name a few. So you will learn a lot about the city life in the Ming period. You can buy a trough ticket for the whole city that lasts three days, which you will need to see everything.

Bell of the Taoist temple.

Bell of the Taoist temple.

As above stated it is difficult to decide which kind of city to visit. Maybe now you have a better idea. To round this article up I will try a pro and con or comparison of both:

Fenghuang Cons:

Fenghuang is difficult to reach because of the lack of a train station, it is only reachable by bus.

Fenghuang is very touristic area, this sometimes steals the show.

You will find a lot of caged animals in front of almost every restaurant. If you’re an animal friend don’t go!

If you’re disabled it is difficult to reach a lot of spaces, not recommended.

Fenghuang Pros:

The city is for everybody from party people to families.

Always brimming with life.

It is beautiful with its river and forested hill scenery.

If you leave the city you will find a beautiful countryside. Where is much to explore.

Pingyao cons:

Not nice to look at. All houses are grey. Not situated in a nice surrounding.

Not too much to do if you aren’t interested in museums.

Pingyao pros:

If you’re interested in Chinese history you will be amazed.

The whole city feels authentic.

All museums in English language.

Less tourist crowds.

Has two train station, one for fast trains and a normal one.

[fr_flag] Fenghuang ou Pingyao

La Chine, un pays avec une histoire colorée et longue. De la période des États belligérants aux communistes, c’est fou. Il y a tellement entre les deux. Mais ce que la plupart des gens veulent voir est l’archétype de la Chine telle qu’on le connait à partir de films, de photos ou de livres. Ces maisons fantastiques avec des dragons en bois le long de chaque coin et de magnifiques tuiles vertes. Et entre elles, certains combattants Kung Fu sautant de toit en toit.

Le plus gros problème pour vous en tant que touriste est de décider quel endroit visiter pendant le peu de temps dont vous disposez ici. Alors, cette fois comment obtenir votre dose de vieilles villes en Chine. Il y a beaucoup de lieux où vous pourriez aller, mais vous ne pourrez pas les voir tous et certains d’entre eux ne valent pas votre temps. Cela devient de plus en plus difficile de trouver la vieille Chine. Après la révolution culturelle des années 70 où tout le monde courrait comme des sauvages pour détruire tout ce qui était vieux, ou les années 90 à 2000 où tout a été rasé pour faire plus de place au marché des consommateurs chinois affamés. Il ne reste pas grand-chose.

Vous pourriez penser ça, mais en réalité il y a des villes abondantes qui restent avec un vieux centre ville… Alors, quel est le but de cet article ?

Le but est de recréer presque toute la vieille Chine dans un style plutôt nouveau de afin de satisfaire votre goût ! Ces dernières années, le gouvernement chinois a décidé que leurs ancêtres valaient beaucoup qu’ils ne le vaudront. Les touristes chinois et occidentaux ont faim de la vieille Chine et sont heureux de payer le prix. Et maintenant cela dépend de ce que vous voulez : Aimez-vous une recréation ou aimez-vous les villes authentiques ?

Pour vous donner les éléments de décision, je vais tenter de vous présenter deux villes presque authentiques avec leurs inconvénients et avantages.

dsc_0821.jpg

Fenghuang

Fondée en 1704, sous le nom Zhen’gan (鎮筸), puis renommé vers 1900 en Fenghuang (凤凰) qui signifie Phoenix en chinois. La ville est peuplée de minorités ethniques ainsi que de Hans chinois. Cinquante pour cent des habitants appartiennent au peuple Mao ou Tuijia. Depuis longtemps, les Mao sont des habitants de l’Empire, mais ils ont laissé leur marque avec leurs vêtements colorés et de l’argenterie.

La ville elle-même se compose d’une nouvelle ville et une vieille ville qui est située dans une vallée entre les collines boisées que le fleuve Tou Jiang traverse.

L'un des ponts centraux.

L’un des ponts centraux.

Il n’y a rien à écrire sur la nouvelle ville, mais elle peut être charmante si vous voulez faire l’expérience d’une vie chinoise normale. La majeure partie de la vieille ville est en dehors des limites autorisées pour les véhicules mais les Chinois ne le prennent pas trop au sérieux. Il a de charmantes rues vrombissantes qui culminent dans de petites ruelles où la lumière du soleil est rarement vue. Là, vous y trouverez de tout depuis des animaux vivants jusqu’aux bars karaoké.

Maisons à Fenghuang.

Maisons à Fenghuang.

Toutes les maisons ont un vieux style distinctif avec des croisements en bois colorés. Le plâtre sur lequel vous marchez est si vieux qu’il est glissant, c’est comme du patinage sur glace. Les maisons d’hôtes sont abondantes ici et vous en trouverez une pour tous les budgets. En vous promenant au bord de la rivière, vous êtes accueilli par de petits bateaux en bois presque comme à Venise avec des gondoliers. Ils passent sous les ponts magnifiques qui sont plus des maisons que des ponts, et vous étourdissent avec leurs sculptures et peintures pittoresques. Comme vous jetez un œil à votre droite, vous voyez une pagode trônant fièrement sur une colline recouverte de forêts. Lorsque l’obscurité se rapproche, la magie commence. Tout sera illuminé, chaque pont et chaque maison.

Bateaux au bord de la rivière.

Bateaux au bord de la rivière.

Quoi que vous cherchez, vous pouvez le trouver ici. Vous voulez faire la fête avec des étudiants chinois, allez sur le côté nord de la rivière. Si vous faites un séjour romantique,  allez vous perdre dans les rues étroites,  et si vous êtes ici avec des enfants, alors vous pouvez trouver des places où les Chinois dansent pendant que les enfants courent autour et jouent. Soyez juste prêts à participer, ils vous invitent !

Toute la ville offre également un billet touristique qui comprend les vieilles demeures de la cour et une multitude de musées. Cela vous tiendra occupé pendant deux à trois jours.

Si vous avez terminé avec Fenghuang vous pouvez toujours marcher vers la pagode qui supervise la ville. C’est une belle promenade dans une forêt jusqu’à la colline. Vous y rencontrerez le gardien grincheux qui vit à l’intérieur de la pagode. Son seul travail est de vous arracher dix yuans par personne et d’allumer le spectacle de lumière la nuit.

Vue de la vieille muraille de la ville.

Vue de la vieille muraille de la ville.

Ou prenez un bus, promenez-vous ou allez à vélo dans la partie sud de la Grande Muraille. L’histoire longue et combative entre Mao et l’Empire chinois est visible sur ce tronçon du mur qui a été construit comme un moyen de défense contre le peuple Mao.
Le mur est déjà inclus dans votre billet touristique. Il suffit d’apporter une certaine motivation pour certains escaliers et être prêt pour lire les signes en chinois pour vous motiver.

Pingyao le matin.

Pingyao le matin.

Pingyao

Peut-être la dernière vraie vieille ville en Chine. Elle fut la capitale financière à l’époque de la dynastie Ming. Elles est entourée par de vieux murs de la ville avec des tours entre les deux. Dehors, vous trouverez la nouvelle ville de Pingyao qui est juste bien pour sauver quelques dollars. À l’intérieur vous pouvez vous perdre dans une ville engorgée. Rappelez-vous où sont les routes principales parce qu’à l’intérieur sur les étroits sentiers vous vous perdrez facilement.

Cour classique de maison.

Cour classique de maison.

Ce qui n’aide pas est que toute la ville parait grisâtre et met votre sens de l’orientation en difficulté constante. La ville ne se compose que des cours des maisons et des bâtiments officiels. Le long des routes principales sont situés des magasins ainsi que tous ceux des siècles précédent. Entre eux vous pouvez trouver de vieux bâtiments ou ds tours gouvernementales qui vous aideront à vous orienter tout au long. Un quart de la ville est remplie de musées, ils sont situés par thème dans leurs vieux bâtiments respectifs. Les autres trois quarts sont des quartiers d’habitation où les gens vivent depuis l’époque Ming; cela est tout à fait charmant et se distingue d’autres lieux touristiques qui sont simplement remplis de boutiques. Le noyau interne est également une zone sans véhicule comme à Fenghuang mais les locaux conduisent leurs vélos électriques, peu importe. Les musées sont bien faits et presque tous les signes sont traduits en anglais, parfois même en français et en russe.

Affichage des armoiries et des armes.

Affichage des armoiries et des armes.

Il y a beaucoup de différents types de musées : des vieilles banques, des cours de maisons, un musée d’armes, de vieux murs de la ville, un complexe de temple taoïste et ainsi qu’un complexe de temple confucéen pour ne citer que quelques-uns. Ainsi vous apprendrez beaucoup de choses sur la vie de la ville dans la période Ming. Vous pouvez acheter un billet de passage pour toute la ville qui dure trois jours dont vous aurez besoin pour tout voir.

Cloche du temple taoïste.

Cloche du temple taoïste.

Comme indiqué ci-dessus, il est difficile de décider quel genre de ville visiter. Peut-être que vous avez maintenant une meilleure idée. Pour compléter cet article, je vais essayer une comparaison des deux avec leurs inconvénients et leurs avantages :

Fenghuang, contre :

Fenghuang est difficile à atteindre en raison de l’absence de gare; elle est accessible uniquement par bus.

Fenghuang est un quartier très touristique, ce qui vole parfois le spectacle.

Vous trouverez un grand nombre d’animaux en cage en face de presque tous les restaurants. Si vous êtes un ami des animaux n’y allez pas!

Si vous êtes handicapé, il est difficile d’atteindre un grand nombre d’endroits; ce n’est pas recommandé.

Fenghuang, pour :

La ville est pour tout le monde, des fêtards aux familles.

Toujours débordante de vie.

Elle est belle avec sa rivière et son paysage de collines recouvertes de forêts.

Si vous quittez la ville, vous trouverez une belle campagne où il y a beaucoup à explorer.

Pingyao, contre :

Pas agréable à regarder. Toutes les maisons sont grises. N’est pas située dans un bel environnement.

Pas trop à faire si vous n’êtes pas intéressés par les musées.

Pingyao, pour :

Si vous êtes intéressé par l’histoire chinoise, vous serez étonnés.

La ville entière sent l’authentique.

Tous les musées sont en langue anglaise.

Moins de touristes.

A deux stations de train, l’un pour les trains rapides et une pour les normaux.