Hello China /E/F/

dsc_0865.jpg

[go_fr]

Hi everybody, I know some of you are worried, some of you are disappointed of the lack of new posts. What happened?

Nothing special, I bought me in India four books from Terry Pratchett. Cath started again to study Chinese. Then we were enjoying ourselves in China and then I was typing this.

Do expect more content coming your way!

After the first days in China now on to our impressions.

What a nice place. After India Acronym: I Never Do It Again = India. We’re maybe overstating China a whole lot, but it’s more like back in Europe. Everything is regulated, people follow simple rules of living together. It’s more easy to adapt to this place. The Chinese made us feel welcome. They tried help where they can, even with the language barrier. Nobody wanted money till now for anything and the touts are less and can’t speak our language, not so bad. On the other side it is quite difficult to get any information or direction. Everything is a hassle if you want some information. Has nothing to do with the people more with their Moon language. For all I know I could be on the moon. I don’t understand anything.

I expected a lot of propaganda but the CCP improved over the years so the propaganda is more subtle. You will find a lot of advertising from how to behave or how to be a good citizen. Sometimes so hilarious funny that you ask yourself how can his be real:

dsc_1052.jpg

HAL is watching…

dsc_1053.jpg

After all those signs I will be brainwashed.

At the point of writing this we visited four Chinese cities. From village to twenty-five million megalopolis. We expected a lot of things which people told us but they turned out differently.

Things I heard about China:

There is an awful lot of traffic!

In reality almost none. Why? Not so many people own a car, a lot of cheap and good options of local transport like subway or buses mostly for one yuan.
The streets are so wide and big with 4 to 8 lanes (one direction) inside the city. You feel almost alone on the street. It is crazy!

Pollution!

I heard horrible things like going out and coming home with a face in black. Or that you struggle to breathe. Not happening where we went. Worst air was in Guangzhou after getting out from the airport. But not so horrible as in Delhi where my nose started to bleed after two days and Cath got horrible headaches.

The visa is a hassle, and to get a extension you have to go to the next Mao Zedong shrine and make your prayers!

It is true that a visa for China is not so straight forward like a visa for India, but at the end they tell you everything they want to know. It is just a matter of getting your stuff together. No bribes and nobody drags you for questioning into a small room filled with cheap smokes and one friendly and one not so friendly immigration officer. As for today we got our extension for China which took only one day, two filled out documents, one picture and 160 Yuan. No questions asked.

As you see maybe China turns out differently than what we or I expected.

At the end some interesting and some disturbing pictures in which we will need your help:

What is that? You can ask people but you can’t understand their answer…

dsc_0893.jpg

We made this picture in Fenghuang, which is a big upcoming tourist spot for Chinese people so they build all the time hotels, river side boardwalks and gardens on small islands situated in the river. As ever we strayed much to far inside territory where there were working. And found this on a small island. The only Latin letters I saw….. disturbed me in a strange way!

dsc_0876.jpg

[fr_flag] Bonjour, la Chine

Salut tout le monde. Je sais que certains d’entre vous sont inquiets, que certains sont déçus de l’absence de nouveaux messages. Que s’est-il passé ?

Rien de spécial; en Inde je me suis acheté quatre livres de Terry Pratchett. Cath a recommencé à étudier le chinois. Ensuite, comme nous nous plaisions bien en Chine, je me suis mis à écrire cet article.

Attendez-vous à plus de contenu sur votre route !

Après les premiers jours en Chine, voici maintenant nos impressions.

Quel bel endroit. Après l’acronyme pour l’Inde : “I Never Do It Again = India” (“Je ne le ferai plus jamais”). Nous exagérons peut-être beaucoup pour la Chine, mais c’est plus comme un retour en Europe. Tout est réglementé, les gens suivent des règles de vie ensemble simples. Il est plus facile de s’adapter à cet endroit. Les Chinois nous ont fait nous sentir les bienvenus. Ils ont essayé de nous aider comme ils pouvaient, même avec la barrière de la langue. Jusqu’à présent, personne ne veut de l’argent pour rien, et les vendeurs ambulants sont moins nombreux et ne peuvent pas parler notre langue, c’est déjà pas mal. De l’autre côté, il est assez difficile d’obtenir des informations ou une direction. Tout est un problème si vous voulez des informations. Ça n’a rien à voir avec les gens, mais avec leur langage lunaire. Tout ce que je sais, c’est que je pourrais être sur la lune : je ne comprends rien du tout.

Je m’attendais à beaucoup de propagande, mais le PCC s’est amélioré au fil des ans de sorte que la propagande est plus subtile. Vous trouverez beaucoup de publicité sur la façon de se comporter ou comment être un bon citoyen. Parfois, c’est si drôle et hilarant que vous vous demandez comment cela peut être réel :

dsc_1052.jpg

“Big Brother regarde… (“Pensez à rendre les choses faciles pour les autres avant d’uriner”)

dsc_1053.jpg

Après tous ces signes, j’aurai eu un lavage de cerveau. (“La bienséance est de se rapprocher pour uriner”)

Au moment de la rédaction de cet article, nous avons visité quatre villes chinoises. D’un village à une mégalopole de vingt-cinq millions d’habitants. Nous nous attendions à beaucoup de choses dont les gens nous avaient parlé, mais cela se passe différemment.

J’ai entendu parler ainsi de la Chine :

Il y a un trafic épouvantable !

En réalité presque aucun. Pourquoi ? Il n’y a pas beaucoup de gens qui possèdent une voiture, et il y a de bonnes possibilités bon marché de transport local telles que le métro ou le bus pour un yuan la plupart du temps.
Les rues sont si larges et grandes avec 4 à 8 voies (dans une direction) à l’ intérieur de la ville. Vous vous sentez presque seul dans la rue. C’est fou !

Pollution !

J’ai entendu des choses horribles comme sortir et rentrer à la maison avec un visage noirci. Ou bien que vous avez du mal à respirer. Ça ne nous est pas arrivé où nous sommes allés. Le pire air était à Guangzhou après être sorti de l’aéroport. Mais ce n’est pas si horrible que dans Delhi où mon nez a commencé à saigner après deux jours et où Cath a eu des maux de tête horribles.

Le visa est une corvée, et pour obtenir une extension, vous devez aller à l’autre sanctuaire de Mao Zedong et faire vos prières !

Il est vrai qu’obtenir un visa pour la Chine n’est pas aussi simple qu’en avoir un pour l’Inde; mais à la fin ils vous disent tout ce qu’ils veulent savoir. C’est juste une question de réunir tout ensemble. Aucun pot de vin, et personne ne vous traîne pour un interrogatoire dans une petite pièce remplie de fumée bon marché, avec un agent d’immigration gentil et un autre méchant. Aujourd’hui, nous avons eu notre extension pour la Chine, ça ne nous a pris qu’un seul jour, deux documents à remplir, une photo et 160 Yuan. Aucune question ne fut posée.

Comme vous le voyez peut-être la Chine se révèle différemment à ce que nous ou moi-même attendions.

Pour finir, voici quelques photos intéressantes et troublantes pour lesquelles nous avons besoin de votre aide :

Qu’est-ce que c’est ? Vous pouvez demander aux gens, mais vous ne pouvez pas comprendre leur réponse…

dsc_0893.jpg

Nous avons pris cette photo à Fenghuang, qui est un grand point où les touristes viennent pour rencontrer des Chinois; c’est pour cela qu’ils construisent tout le temps des hôtels, des passages piéton pour se promener du côté de la rivière, et des jardins sur de petites îles situées dans la rivière. Comme toujours, nous nous sommes égarés beaucoup trop loin à l’intérieur du territoire où ils y travaillaient. Et nous avons trouvé cela sur une petite île. Les seules lettres latines que j’ai vues… m’ont troublé d’une façon étrange !

dsc_0876.jpg